#nataalcovid19

Exposition virtuelle de photographie

Covid19 ne tuera pas la photographie. Le concept #nataalcovid19 qui signifie littéralement photographier la covid19 veut immortaliser le malin mortel et ses conséquences moins douloureuses. Le monde bouge avec la photographie qui témoigne ces temps partout dans le monde et par ses 5 participants sénégalais. 3 photos par participant pour le thème #covid19.

 
Khalifa 2.jpg

Si l’économie baisse pour certains sachez qu’elle en augmente pour d’autres.
Depuis l’avènement de la Covid 19 au Sénégal le nombre de vendeurs de masque a vivement grimpé, en moyenne 2.000.000 de masques sont fabriqués par jours. 
Le port du masque est vivement pris au sérieux par la population sénégalaise, aujourd’hui, il se vend entre 500 et 3500 l’unité. 
Les vendeurs en profitent car c’est l’occasion pour eux de fructifier leur business. C’est le Covid New Deal

ED_covid_1.jpg

En cette période de pandémie, on entend à longueur de journée « restez chez vous! ». J’ai donc constitué une micro-série sans sortir de chez moi. Je les fais poser en tenue habituelle, le seul détail est cet accessoire que le monde entier connaît désormais; un masque.

Junior 3.jpg

Vie , confinée


Je suis un photographe de rue, tous mes clichés racontent la vie extérieure. Le covid19 m’oblige de ne plus sortir pour faire le tour de la ville. Cette nostalgie des rues de la ville de Saint-Louis avec son ambiance que j’écris a travers la lumière n’est plus a jour.

Je suis entre les quatre murs de cent cinquante mètre carre que je passe mes jours avec ma famille. Depuis mon enfance j’avais plus l’habitude de passer du temps avec ma mère, avec le covid j’ai eu du temps de passer la journée avec elle en la voyant de faire ses activités manuelles comme le crochet et la couture.

Ce travail relate le quotidien de ma mère en cette période de covid.

aissata1 (1).jpeg

La première photo a été prise sur l'île de Gorée. Une fenêtre ouverte sur l'inconnu. On ne sait pas de quoi demain sera fait, quand est-ce que tout va redevenir comme avant, quand est-ce qu'on pourra dire que la pandémie est enfin derrière nous!


2e photo, prise à Montréal. Un avion dans le ciel. Synonyme de liberté, mais aussi de propagation du coronavirus.


3e photo prise à Hong-Kong. Région limitrophe de l'endroit où est apparu le coronavirus.

P1090829.RLpsd.jpg

Depuis un certain temps, le Corona a chamboulé nos vies comme une vague immense qui détruit
tout sur son passage.
Nos activités sont paralysées et c’est comme s’il nous assignait à résidence.
Le Corona a créé le pire : dans les rues, dans les supermarchés, s’en sont suivies des bousculades et
des empoignades dans les rayons, fallait voir….
Mais cher Sénégal, laisse-moi te dire que tu es fort, que tu es vaillant !
Laisse-moi te dire, Corona, qu’il en faudra beaucoup pour te vaincre, car nous sommes là !
Le Corona a essayé de nous décimer par ses cas contacts et communautaires, mais nous sommes
encore et toujours là, plus nombreux que jamais et plus résistants que jamais !
Tous ces nouveaux cas qui sont déclarés chaque jour ne réussiront pas à nous diviser.
Gardons espoir, respectons les mesures sanitaires.
Ensemble, le Corona, on le vaincra.

 

idée originale : Abdoulaye Touré

Réalisée par la startup digitale pour le développement @managersprod

 

Saint-Louis, Sénégal

(+221) 78 584 27 83 | 77 723 11 24

Formulaire d'abonnement

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • YouTube
  • Instagram

©2018 by Managers' Production.